A côté de la gestion de l’ensemble des modes de transports tels que l’organisation du covoiturage, l’usage des transports publics, la mise en place du télétravail, … le développement d’une politique vélo au sein de l’entreprise passera généralement par la mise en œuvre d’une série de mesures et incitants.  

En voici les principaux  :

Désigner un Mobility Manager

Le Mobility Manager est la personne qui, au sein d’une entreprise, va concevoir une stratégie de mobilité pour favoriser des déplacements durables c’est-à-dire bénéfiques à l’entreprise, au travailleur et à la société en général. La désignation d’une personne ayant cette fonction, même si ce n’est que quelques heures par semaine, est indispensable pour réfléchir, planifier et concrétiser vos projets vélo. Le Service public de Wallonie propose aux personnes chargées des questions de mobilité au sein d’entreprises aussi bien privées que publiques une formation « Mobility Manager ». Pour organiser l’échange de bonnes pratiques entre Mobility Managers et leur apporter un soutien structurant, la Cellule Mobilité de l’Union wallonne des Entreprises a créé le Réseau des Mobility Managers.

Déductibilité à 120% des investissements

Les investissements dans des infrastructures installées dans le but d’inciter vos travailleurs à se rendre au boulot à vélo sont fiscalement déductibles à 120% pour votre entreprise. Sont ainsi pris en compte :

  • Les abris à vélos : achat de râteliers ou de box, mais aussi la construction ou la rénovation d’un bien immobilier en vue de l’installation d’un parking à vélos.
  • L’achat, l’installation ou la rénovation de sanitaires : vestiaires, douches, casiers…
  • L’achat de vélos de société et d’accessoires (casques, cadenas, chasubles, fontes…). Attention, les formules de leasing n’entrent pas ici en ligne de compte.
  • L’entretien des vélos, l’achat de l’outillage ou du petit matériel de réparation, voire l’installation d’un atelier de réparation.

Indemnité vélo

Proposez à vos employés cyclistes de bénéficier d’une indemnité vélo : celle-ci est déductible fiscalement et socialement à concurrence de 0,23 euro/km. Prendre en entreprise des mesures en faveur des cyclistes permet d’augmenter significativement  leur nombre. C’est ce que démontrent les chiffres du Diagnostic des déplacements domicile-lieu de travail 2014 publié par le Service public fédéral Mobilité et Transport sur la base d’une enquête réalisée en Belgique dans toutes les entreprises et organismes de plus de 100 travailleurs.

Vestiaires et douches

Si votre bâtiment s’y prête, installez des vestiaires et douches confortables. C’est important pour les cyclistes qui effectuent de plus longues distances ou qui empruntent des chemins de campagne pas toujours très propres. C’est aussi très utile pour gérer une arrivée sous la pluie !

Parkings vélos

Proposez un parking vélo confortable, accessible et sécurisé. Voir à ce sujet :

  • les recommandations de Pro Velo
  • les prescriptions et obligations à suivre en Wallonie pour l’installation de parkings vélo en et hors voirie
  • un document très complet de la Région de Bruxelles-Capitale reprenant les recommandations relatives aux différents équipements de stationnement vélo

Audit vélo

Quelle est la situation de votre entreprise par rapport au vélo ? Quels sont les points prioritaires à améliorer ? Comment instaurer une dynamique vélo au sein de votre entreprise ? Un audit, proposé par Pro Velo vous permet de répondre à ces questions pour élaborer ensuite un plan d’action annuel visant à augmenter le nombre de vos cyclistes. Dans le cadre du soutien apporté par Tous vélo-actifs, cet audit est entièrement pris en charge par l’opération.