Les flottes de vélos en entreprise prennent des formes parfois complexes : vélos de société et/ou de service en leasing ou pas, achats groupés de vélos…. Comment s’y retrouver ?

 

 

Le vélo d’entreprise peut prendre prendre plusieurs formes :

Vélo de société

Nous utilisons ce terme pour désigner les vélos mis à disposition du personnel pour effectuer ses déplacements domicile-travail, entre autres. C’est donc l’équivalent d’une voiture de société, la voiture étant ici remplacée par le vélo. Le vélo de société est un complément de rémunération / un « bonus » au salaire. Le système est simple : l’employeur met un vélo à la disposition du travailleur qui l’utilise conformément aux règles fixées au sein de l’entreprise.

Vélo de service

Il s’agit ici de vélos loués ou achetés par l’employeur et mis à la disposition des travailleurs pour des déplacements de service : d’un site à l’autre, réunions à l’extérieur … A priori, ils sont destinés à être partagés et utilisés en journée. Ces vélos de service ne sont donc pas destinés à priori à un usage strictement privé (sauf exception).

Vélo en libre service

Un système de vélos en libre service peut répondre aux besoins de mobilité des collaborateurs de l’entreprise que ce soit pour des déplacements domicile- travail, professionnels ou sur le temps de midi. Si votre entreprise est située dans une ville qui dispose de ce service et à proximité d’une station, il ne sera plus indispensable d’avoir une flotte de vélos de service ou d’augmenter éventuellement celle qui existe et d’en assurer la gestion. Sachez que les opérateurs de vélos en libre service proposent des tarifs avantageux et des solutions taillées « sur mesure » pour les entreprises.

Le leasing vélo

Le principe : la gestion du parc est externalisée auprès d’un fournisseur de services spécialisés, en l’occurrence une société de leasing, qui gère le financement de la flotte (de la commande à la livraison). L’intérêt pour l’employeur est de disposer d’une flotte de vélos neufs et en bon état et d’une série de services :

  • Entretien sur site
  • Assurance (contre le vol et les dégâts par exemple)
  • Equipements fournis (casques, cadenas …)

Différente formules de leasing existent :

  • Leasing « vélo only »
  • Leasing voiture + vélo, etc.

L’achat (groupé) de vélos

Si l’entreprise achète elle même un stock de vélos pour ses collaborateurs, il peut être « compliqué » pour le service des ressources humaines de refacturer un vélo à chaque membre du personnel intéressé par cet achat groupé (l’entreprise n’est pas un « distributeur de vélo »).

Autre solution plus pratique : l’entreprise négocie avec un (ou plusieurs) vélociste(s) une réduction pour que les salariés puissent acheter le vélo à prix réduit.

Conclusion

Il n’y a pas une solution idéale ! Il faut trouver la ou les formules qui vous convien(nen)t le mieux ! Sans oublier le choix du/des type(s) de vélo(s) nécessaire(s) à la mobilité des membres du personnel :

  • Classique
  • Pliant (électrique)
  • VAE classique
  • Speedpedelec

Enfin, sachez que Tous vélo-actifs a organisé le 12 mai 2017 un workshop de Printemps dans les locaux de l’UNamur, l’une des trente entités vélo-actives. Thème de la matinée de travail ? « Vélos d’entreprise et fiscalité vélo : mode d’emploi ! ». → Plus d’info